Gechi

Versione in lingua italiana Italiano
 Deutsch

Casa Maiorana
Localité Casa Maiorana - 84060 Roccagloriosa (Sa) - Italie


Roccagloriosa



Circolo A.R.C.I.
Amici del Cilento

Le pays s'étend sur deux niveaux. La partie la plus nouvelle se trouve presque à 200 m. au-dessus du niveau de la mer et à environ 1,5 Km. de Casa Maiorana. Il s'agit du quartier commercial avec deux supermarchés, une pharmacie, un marchand de journaux, un bureau de tabac, une parfumerie, une boucherie, une bijouterie, une banque et un distributeur de billets.
Pas loin il y a la Mairie avec à côté un poste de police et un poste de secours.
De la Mairie la route monte et parmi des places et des tournants arrive jusqu'au sommet du bourg (450 m.). On y trouve les ruines du château, la zone archéologique et le belvédère.
Et en effet la vue dont on jouit d'ici s'ouvre à 360° en embrassant la mer et le Golfe de Policastro au sud, le Mont Bulgheria à l'ouest, la vallée du Mingardo au nord et la partie vallonnée de l'arrière-pays à l'est.

La ville de Roccagloriosa a des origines très anciennes. On y trouve les ruines d'une maison et d'une tombe qui remontent au 5è siècle av. J.C. Pendant le 4è siècle av.J.C. l'agglomération connaît une remarquable expansion. Au 3è siècle av.J.C. la ville prit partie pour Hannibal contre Rome et plus tard la fondation d'une colonie romaine à Paestum marqua le déclin du bourg qui resta un centre agricole.

Rocca fut détruite plusieurs fois pendant les siècles à cause des différentes invasions (en 550 ap.J.C. par les Byzantins, au 12è siècle par les Normands, en 1330 par les Aragonais et les Angevins, au 16è siècle par les Maures et au 19è siècle par les Bourbons). Ce fut aussi un des plus importants sites médiévaux du Cilento méridional.

Le pays fut bâti à l'origine autour du château (6è siècle) qui avait une petite chapelle consacrée à la Vierge Glorieuse, ce qui explique le nom de Roccagloriosa. Après le 6è siècle s'établirent dans la région quelques soldats bulgares qui, avec les habitants du pays créèrent les centres de Acquavena et celui de Bulgheria.

Pendant les siècles suivants on construisit dans la région, avant le 9è siècle, un monastère de religieuses cisterciennes. Ensuite le fief passa aux Sanseverino.

A voir:
  • La zone archéologique
  • Les ruines du château
  • Le monastère de Saint Mercure
  • L'église de Marie la Grecque
  • Le palais Balbi
  • La fontaine des trois chalumeaux.
  • Antiquarium



© Casa Maiorana 2018